Alentours d'Huster

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Re: Alentours d'Huster

Message  Lysensei le Dim 6 Sep - 11:01

Après de longues minutes d'attente, les deux comparses perçoivent enfin un signe de "vie" à l'intérieur du vaisseau. En effet, le droïde de bord fait une entrée remarquée dans le cockpit, trébuchant sur la petite marche qui constitue pourtant un obstacle bien peu difficile à éviter, et s'étalant de tout son long entre la porte et le poste de pilotage.
Il se relève tant bien que mal et rejoint sans un mot les commandes du véhicule avant de le démarrer machinalement et de lancer la procédure de décollage. Le vaisseau chauffe puis s'ébranle lentement, s'élevant dans les airs avec un vacarme assourdissant, à la grande surprise des deux résistants, leur chef n'étant toujours pas à leurs côtés.
C'est seulement après de longues minutes qu'il les rejoint enfin, s'installe aux commandes et effectue quelques réglages routiniers. Protogammon est droit devant, resplendissante, plus que quelques minutes et ils fouleront enfin un nouveau sol, peut-être encore vierge de toute technologie.
avatar
Lysensei
Admin

Messages : 4076
Points : 4645
Date d'inscription : 28/05/2009
Age : 30
Localisation : Partout!

Voir le profil de l'utilisateur http://horusia.tonempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alentours d'Huster

Message  Lysensei le Dim 8 Déc - 18:26

Pinko s'émerveille, le nez collé à la baie du cockpit. Depuis Huster, Protogammon est immense, et magnifique, mais ce sont les lueurs de sa petite soeur qui font briller les yeux de la rehorith. La discrète planète gelée, plongée dans la nuit par l'ancien nid de la Résistance, est illuminée par les projecteurs des dômes et baignée de lumières bleues et violines.
Ban ne sait pas par où commencer. Les informations que lui a communiqué Leed sont minces, et les dômes où pourraient se trouver les deux rehoriths qu'il recherche, nombreux. Par chance, Pinko est à son bord, et elle fait partie de la même lignée.
avatar
Lysensei
Admin

Messages : 4076
Points : 4645
Date d'inscription : 28/05/2009
Age : 30
Localisation : Partout!

Voir le profil de l'utilisateur http://horusia.tonempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alentours d'Huster

Message  Midô Ban le Dim 8 Déc - 19:25

Le pirate calibre donc une trajectoire stationnaire, enfin, autant que possible dans l'espace sans utiliser ses moteurs, coupe les-dits moteurs, et vérifie doublement que le système de brouillage et de camouflage marche, et correctement.

"Ok, on va mettre un plan au point, si possible un qui ne me force pas à me poser sur chaque dôme l'un après l'autre. Hawk, des contacts sur Huster à nous faire partager ? Pinko, tu arrives à repérer les Réhoriths ? Lorelei, des idées ? Jack-E, ta gueule. Le mot d'ordre de la mission est "éclair". On ne laisse pas de traces, on ne fait pas d'esclandres, discrétion absolue. Si cette discrétion est compromise, on cause le maximum de bordel en un minimum de temps, on finit la mission, et on se casse aussi vite qu'on est venu. Tout le monde me suit ?"
avatar
Midô Ban

Messages : 775
Points : 776
Date d'inscription : 04/06/2009
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alentours d'Huster

Message  Lysensei le Dim 15 Déc - 13:49

Alors que Hawk réfléchit en silence, Pinko se retourne et grimpe sur le dossier du siège de Lorelei:

"Y en a trois, des Rehoriths. Y a Phoebus et Paint, et y a Legend.
-Si tu les sens d'aussi loin, déclare Hawk, ils doivent te sentir aussi.
-Non, je crois pas. On n'a pas la même Conscience, et ils me cherchent pas...
-Tu peux les localiser précisément? Tranche Lorelei.
-Euh...Comment ça s'appelle ces trucs-là? Demande Pinko en désignant les dômes du doigt.
-Jack-E, cartographie." Ordonne sèchement Lorelei sans même accorder un regard au droïde.

Ce dernier s'avance légèrement et ses yeux s'illuminent alors qu'il déploie un hologramme sphérique au milieu du cockpit, forçant Hawk à s'écarter pour ne pas se trouver à l'intérieur.

"Hum...Depuis quand tu sais faire ça, toi!?" S'étonne celui-ci en fronçant les sourcils.

Bondissant comme un chat, Pinko se rétablit près de la sphère translucide et l'observe attentivement. Elle ne tarde pas à "toucher" un dôme, qui se voit immédiatement assigner un nom dans une petite case annexe.


"Là, y a Paint. Et là, Phoebus et Legend.
-Dômes 7 et 9. Annonce Jacky. Je peux transmettre l'information au vaisseau pour qu'il vous y amène directement, mais accéder à l'intérieur des dômes ne sera pas aisé. Ils sont sous contrôle horusien..."

Hawk soupire longuement.

"J'ai bien quelques vieux ennemis sur Huster mais rien de bien utile...La plupart m'égorgeraient pour de la monnaie de singe!
-Tant pis, déclare Lorelei en quittant son siège, au pire des cas, on a deux télépathes à bord. Un peu de manipulation des gardes devrait faire l'affaire, non?"

avatar
Lysensei
Admin

Messages : 4076
Points : 4645
Date d'inscription : 28/05/2009
Age : 30
Localisation : Partout!

Voir le profil de l'utilisateur http://horusia.tonempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alentours d'Huster

Message  Midô Ban le Dim 15 Déc - 20:51

"Si ils nous laissent le temps de nous poser et de descendre à terre, oui. Le mieux reste d'essayer de pondre une histoire qui plaise aux têtes de piaf. Jack-E, fait-moi une recherche rapide des commandants, douaniers, et marchands notables des dômes 7 et 9. Ensuite croise les résultats avec l'historique de mes contacts et employeurs, voir s'il y a des correspondances. Et au passage, sors-moi aussi l'état de mes faux-papiers dans cette juridiction. En désespoir de cause, envoie-moi les matricules des vaisseaux de type frégate à destination des-dits dômes. Tu risque d'avoir à utiliser un site d'information payant. Tu peux dépenser jusqu'à 300 cris."

Le pirate, et là son occupation principale relève d'une certaine importance, se tourne vers son équipage après avoir donné ses instructions à sa boîte de conserve.

"Normalement je ne garde pas un historique des mes contrats, mais je fais une exception pour les têtes de piafs et associés. Ca va peut-être nous donner notre ticket d'entrée dans les dômes. Si rien ne marche, on va y aller à la façon pirate, repérage de proie, abordage, pillage de cargaison et d'identité et on entre sans faire d'esclandres. Si rien n'est à portée, alors on prend le plan de Lorelei, on prie pour que mes faux papiers nous valent au moins de se poser sans se faire canarder, et on laisse nos télépathes faire joujou avec l'esprit des douaniers. Des objections ?"
avatar
Midô Ban

Messages : 775
Points : 776
Date d'inscription : 04/06/2009
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alentours d'Huster

Message  Lysensei le Dim 15 Déc - 22:15

Aucune. C'est ce que le silence répond.
Et puis, Jacky vient soudain l'interrompre, sur un ton jovial:


"Aucun de vos contacts impériaux ne se trouve sur Huster actuellement! Mais j'ai le plaisir de vous annoncer qu'il y a un vaisseau marchand à destination du dôme 7, et que notre timing est parfait!"

Pinko a déjà le nez recollé à la vitre. Non loin du Pigeon Century, un vaisseau de taille moyenne, bariolé et presque aussi vieux que ce dernier, se dirige vers Huster.


"Pour l'instant..." Ajoute Jacky.

Lorelei a déjà ouvert le placard d'armement et Hawk se lève avec un franc sourire.


"Perdons pas de temps, dans ce cas!" S'exclame-t-il.
avatar
Lysensei
Admin

Messages : 4076
Points : 4645
Date d'inscription : 28/05/2009
Age : 30
Localisation : Partout!

Voir le profil de l'utilisateur http://horusia.tonempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alentours d'Huster

Message  Midô Ban le Dim 15 Déc - 23:18

"Pirate un jour, pirate toujours ! Tactique d'approche habituelle, on y va à la furtivité jusqu'à ce qu'on soit à portée de capsule d'abordage. Je reste à la barre, Hawk, dès que l'abordage commence, tu prends le contrôle du Pigeon Century, en attendant, essaye de voir ce que tu peux balancer comme brouillage à distance pour perturber leurs ondes, on veut pas faire de bruit. Lorelei, tu viens avec moi dans la capsule, prends l'espèce de galette noire avec la tête de mort, une fois sur le vaisseau ennemi, ta tâche est de l'activer et de le coller, si possible, au plus près du pont du vaisseau ennemi. Jack-E, tu aides au pilotage et aux mesures électroniques. Pinko, tu gardes le vaisseau, si jamais un ennemi monte à bord, c'est ton boulot de le neutraliser. On va faire des prisonniers, mais pas de fuyards, vous arrêtez toutes les capsules d'évacuation qui auront le temps de partir. Bien, tout le monde a compris son rôle ? Le plan est clair ? Allez, c'est parti !"

Le pirate, tout content de pour une fois pouvoir faire son boulot de pirate, prend les commandes du vaisseau et dirige son approche de sorte à être rapide tout en restant en dessous des limites des systèmes de furtivité.

[TEST de pilotage, donc]
avatar
Midô Ban

Messages : 775
Points : 776
Date d'inscription : 04/06/2009
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alentours d'Huster

Message  Lysensei le Dim 15 Déc - 23:18

The member 'Midô Ban' has done the following action : Lancer de dés

'100' : 10
avatar
Lysensei
Admin

Messages : 4076
Points : 4645
Date d'inscription : 28/05/2009
Age : 30
Localisation : Partout!

Voir le profil de l'utilisateur http://horusia.tonempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alentours d'Huster

Message  Lysensei le Lun 16 Déc - 0:09

Alors que tout le monde se prépare à remplir son rôle, le Pigeon Century se rapproche dangereusement du vaisseau marchand que Ban s'apprête à aborder. Et très vite, la capsule file à travers le vide interstellaire alors que Hawk stabilise la casserole du pirate à une distance raisonnable de sa proie.
Il ne faut pas longtemps à ce dernier et à sa compagne pour s'incruster à bord, en utilisant l'ancien SAS d'amarrage d'une capsule de sauvetage manquante..


"On se retrouve sur le pont." Déclare cette dernière en prenant justement cette direction, suivant les instructions du capitaine.

A Ban l'honneur, donc, de faire un peu de ménage, et quelques prisonniers, avant d'aller prendre le contrôle de l'engin!
avatar
Lysensei
Admin

Messages : 4076
Points : 4645
Date d'inscription : 28/05/2009
Age : 30
Localisation : Partout!

Voir le profil de l'utilisateur http://horusia.tonempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alentours d'Huster

Message  Midô Ban le Mer 15 Jan - 10:54

Le pirate resta immobile un instant.

Cela faisait tellement longtemps... Il ne savait plus par quel bout s'y prendre. Ni même s'il serait encore capable de le faire aussi bien que les autres fois.

Il marchait, lentement, comme une âme en peine, perdue dans les corridors mal éclairés du vaisseau. Notant ce détail, il sourit. L'équipage allait être sur les nerfs. A vivre toute l'année encerclé par les ténèbres insondables de l'espace, l'on devenait fou à voir ces même ténèbres s'infiltrer dans le vaisseau. Est-ce que les marins d'antan réagissaient de la même manière avec l'eau ? Probablement pas. Leur espace n'était pas complètement fermé, et l'eau, contrairement au vide spatial, est nécessaire à toute vie.

Soudain, les ténèbres qui le suivaient s'animèrent, le dépassèrent, recouvrirent sa vue... Le dévorèrent, sûrement. Il mit une seconde avant de se rendre compte qu'il avait déchaîné le Dénor et incanté l'ordre pour qu'il devienne une chappe de ténèbres.

Ah.

Evidemment... C'est pour ça qu'il n'avait pas peur des ténèbres et du cauchemar qui réside en leur sein. Parce qu'il est ce cauchemar. C'est lui qui se glisse la nuit, derrière le champ de vision des honnêtes gens, c'est lui qui terrifie les enfants qui, sans le voir ni l'entendre, sentent malgré tout sa présence. L'Abysse que les gens contemplent quand ils hésitent à prendre leur vie. Celui qui souffle sur leur nuque quand les ténèbres font ressurgir leur peur...

Celui qui rôde à la limite de leur vision, de leurs cauchemars, l'auteur de leurs terreurs nocturnes, la cause de leurs nuits sans sommeil, l'instigateur de leurs frissons incontrôlables, celui qu'ils haïssent autant qu'ils vénèrent, celui qu'ils souhaitent à leurs ennemis. Voilà qui il est.

Et le reste... N'est que froide exécution.

Le premier tremblait, non, chaque cellule de son corps vibrait de terreur quand le pirate lui colla un revers dans la tempe, mettant fin à ses terreurs jusqu'à son réveil... Qui ne devrait pas venir avant plusieurs heures.

Le second semblait vouloir se défendre, à mouliner des bras comme un beau diable et à crier tout ce qu'il s'avait. Un bras fut attrapé le gros lard lancé contre la paroi et les bruits céssèrent.

Les trois et quatrième étaient ensemble. Deux femmes, d'après les noms qu'elles se donnèrent. La première se jeta contre les ténèbres, visiblement pour protéger son amante, mais aveugle, elle trébucha bien avant d'atteindre le pirate, qui l'assoma d'un vilain coup de pied dans la tête. La seconde, elle criait, crachait son désespoir. Au fur et à mesure que Ban approchait, elle tombait à court de terreur à cracher, et accueillit les ténèbres avec résignation. Plutôt la mort que la vie sans elle, murmurait-elle quand le pirate, excédé, la cueillit à l'angle du maxillaire avec un coup de pied bas.

Il se retint de cracher son mépris devant cet abandon, devant cette capitulation, cette résignation face à sa propre destruction qui l'horripilait tant, mais sa sixième victime dût payer les pots cassés, avec une mise hors d'état de nuire particulièrement violente, à défaut d'être mortelle.

Et, lentement, Ban marchait. Presque sans but, bien que ses pas le dirigeaient instinctivement vers le pont. Et le capitaine.
avatar
Midô Ban

Messages : 775
Points : 776
Date d'inscription : 04/06/2009
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alentours d'Huster

Message  Lysensei le Dim 26 Jan - 23:07

Ban progresse, maîtrisant tout ce qui lui barre la route sans avoir à fournir le moindre effort, rayant chaque obstacle de la carte intérieure du vaisseau sans avoir à formuler la moindre pensée. Plus il avance vers le cockpit et plus l'état de transe dans lequel il semble plongé se fait profond. Il ne visualise plus les visages, ni les corps, qui s'agitent vainement dans sa propre obscurité, mais des ombres indistinctes et vaguement colorées, telles de frêles flammèches torturées par les ténèbres.
Il ne sait plus bientôt s'il tue ou s'il assomme, mais qu'importe.
Pourtant, au fond, il a exactement conscience de l'endroit où il se rend, de la façon dont il peut sortir de sa torpeur, et de qui il est en mesure de frapper.
Ban finit par rejoindre le cockpit, éliminant rapidement les gardes récalcitrants, et se retrouvant bientôt face à une ombre pourpre, celle d'un reyo, qui n'a pas l'air de vouloir lui opposer la moindre résistance.
Une odeur de cigarette emplit l'air. Une minuscule lueur orangée palpite au bout des lèvres de l'homme qui ne s'est pas donné la peine de se lever et fait briller ses yeux l'espace d'un instant. Dans son dos, la baie gigantesque du vaisseau s'ouvre sur l'espace et son vide infini et les appareils de bord ne savent visiblement plus que faire pour indiquer au capitaine les nombreuses avaries causées par les divers brouillages, clignotant en tous sens. Un droïde de bord servile s'affaire tant bien que mal tout autour de la pièce, trébuchant sur toutes les aspérités du sol en métal.
Le reyo est calme. Comme les Nadris, les membres de son peuple en connaissent un rayon sur les ténèbres et les endroits sombres en général. Le petit tour de Ban ne l'impressionne donc guère, mais il n'a pas non  plus l'air enclin à se mesurer au mutant.
Néanmoins, ce dernier sent une légère tension dans l'air, signe que le reyo ne se laissera pas maîtriser aussi facilement que le reste de son équipage, et qu'il est prêt à défendre sa vie.
Il exhale une fine colonne de fumée.


"On peut en discuter sans avoir recours à la violence?"



*Attaque-le si tu veux mais il ripostera celui-là. Enfin bon, pas très fort, mais quand même, calculs à l'horizon quoi. Ps:avec ou sans baston, allié cool en perspective."
avatar
Lysensei
Admin

Messages : 4076
Points : 4645
Date d'inscription : 28/05/2009
Age : 30
Localisation : Partout!

Voir le profil de l'utilisateur http://horusia.tonempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alentours d'Huster

Message  Midô Ban le Lun 27 Jan - 7:00

Le pirate laisse un sourire glisser sur ses lèvres alors que les chapes de fumée noire s'animent et volent tout autour de lui, emportant avec elles les ténèbres qui embrument son esprit. Ban aime le chaos et la destruction, il aime les massacres, il aime la terreur, il aime la victoire. Mais les êtres vivants le fascinent. Les braves, les aventureux, ceux qui rient à la face de la mort, ceux qui tentent vainement de vivre ne serait-ce qu'un instant de plus devant l'impossible. Le pirate adore ce genre de personnes, et son intérêt le tire de sa transe, comme le réveil chasse les brumes des atours de Morphée. Quand les ténèbres du Dénor se condensent et disparaîssent dans le petit fourreau à la ceinture du pirate, elles emportent avec elles les dernières brumes de sa folie.

Le mutant est de retour au commandes, et il aime ce qu'il voit..

Ban laisse éclore son sourire en un petit rire carnassier, alors qu'il dégaine son arme et met le capitaine en joue.


"Discuter ? Négocier, plutôt. Et oui, il est question de négocier. Ton équipage respire encore pour le moment, ton vaisseau n'a pas encore de brèche et le contenu de ton crâne ne repeint pas encore la moitié des écrans. Alors tu vas me donner non pas une, mais tout plein de raisons de ne pas te fumer et prendre ce que je souhaite sur ce vaisseau avant d'ouvrir le sas et de me débarasser ainsi des traces de l'assaut. Je ne t'apprends rien en te disant que l'espace est très froid. Je ne t'apprends également rien en te disant que la coque externe de ton vaisseau est loin d'être aussi froide. Le vide spatial est ainsi fait, les échanges thermiques mettent très, très longtemps à se faire. Pourtant, les épaves que l'on retrouve sont très, très froides. Parce qu'une épave peut rester ainsi perdue pendant très, très, très, très longtemps. Je serai mort bien avant que votre carcasse ne soit retrouvée, alors pourquoi, au grand pourquoi, devrais-je vous épargner ?"

Le capitaine du Pigeon Century s'allume lui-même une clope, ce qui est une bonne grosse provocation devant un Reyo, et laisse sa fumée s'étirer paresseusement avant de reprendre.

"Allez Cap'taine, vends-moi du rêve."
avatar
Midô Ban

Messages : 775
Points : 776
Date d'inscription : 04/06/2009
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alentours d'Huster

Message  Lysensei le Jeu 6 Fév - 16:38

Il ne devrait sûrement pas, mais le reyo étouffe un rire moqueur et s'extirpe de son fauteuil avec un grognement sourd avant de s'étirer longuement. Comme s'il réfléchissait, il se met à faire les cents pas, parallèlement à la baie du cockpit, les bras croisés dans le dos, tout en tirant par à-coups sur sa cigarette déjà pratiquement consumée. Il marche, et marche encore, fixant le sol dans la pénombre, et Ban a l'étrange impression qu'il gagne un malin plaisir à le faire poireauter. Est-il en train de prendre la situation à la légère?
Il ne devrait sûrement pas...Mais la dernière lueur de son mégot éclaire vaguement le léger sourire qui maquille ses lèvres. Il s'amuse. Et sur l'échiquier invisible, s'il respecte clairement la force de son adversaire, il ne le craint pas. Toute menace est vaine et le restera.
Même s'ils ne sont pas sur un pied d'égalité, loin de là, Ban est obligé d'admettre que le reyo en a dans le pantalon.


"Bon, finit par soupirer ce dernier, visiblement lassé par son propre manège et en jetant son mégot au hasard, voilà donc un pirate à bord d'une frégate marchande...Il entre avec sa donzelle, met tout le monde K.O., brouille tous les signaux, menace le capitaine...Et entame soudainement des...NÉGOCIATIONS."

Pourquoi se sent-il obligé de hurler subitement? Et quel est l'intérêt du ton théâtral et de la gestuelle folle qu'il s'est mis à déployer dès le premier mot de sa tirade? Est-ce qu'il se moque ouvertement de Ban? Il n'ignore pas qu'il joue avec le feu, alors faut-il le classer dans la catégorie des idiots, ou celle des suicidaires?


""Négocier" est un mot charmant! Il a la fois mille sens et une seule signification! Il peut tout vouloir dire...Ou rien! En l'occurrence, le choix d'un tel terme est plutôt maladroit, monsieur le pirate, car ta supériorité est évidente et qu'il te suffirait de l'utiliser à bon escient pour parvenir à tes fins, même si je "négociais" pendant des heures. D'accord, d'accord, c'est une bête question de rhétorique et je m'éloigne du sujet. D'accord aussi, sans doute, de ton point de vue, le mot est parfaitement pesé et re-pesé... J'imagine donc que je vais devoir commencer par te remercier de me laisser l'occasion d'espérer pouvoir survivre. C'est ce que sont censés faire les gens civilisés! Non?"

Le voilà qui s'allume une nouvelle cigarette. Comme il fait face au pirate, la flamme du briquet révèle enfin brièvement les traits plutôt fins de son visage, la cicatrice foncée qui barre son nez et relie vraisemblablement ses pommettes l'une à l'autre, et sa chevelure brune et lisse, négligemment retenue en arrière par un morceau de tissu sombre.


"Bien. Comme les gens civilisés sont aussi censés se présenter, je me présente: Naciel Rage, marchand ambulant! Je n'irais pas jusqu'à dire que je suis enchanté de te rencontrer, ce serait mentir, mais bon...Passons...Si je replace correctement les choses dans leur contexte, tu n'as pas abordé mon vaisseau pour me voler. En tout cas pas en première intention... Mais je vais éviter de te donner de mauvaises idées de ce genre-là..."

Le reyo s'approche de Ban d'un pas téméraire, dévoilant une tenue atypique qui rappelle au mutant le bras droit d'Ender, Jink; l'attitude efféminée en moins et l'air cruel en plus. Sans oublier les yeux écarlates révélateurs de sa nature.


"Si ça avait été le cas, mon équipage serait mort et moi aussi. A peu près...Là, d'ailleurs. -Il pointe une zone du cockpit du doigt, puis décrit un grand cercle, plutôt vague, pour mieux la situer, ce qui produit l'effet inverse.- Je n'exclus évidemment pas la possibilité que tu sois un sociopathe sanguinaire, décidé à nous torturer pour le plaisir, moi et mes hommes, avant de piller mon vaisseau, mais tu n'aurais alors pas employé ce joli petit mot: "Négocier", en ma présence!"

Il part d'un bon rire, puis s'éloigne tranquillement et tire longuement sur sa cigarette.

"Je suis marchand, que diable! MAR-CHAND! Je vends, j'achète, je négocie! C'est mon travail! Et c'est donc là que je redeviens pinailleur!"

Les mots suivants sont dépourvus de comédie, comme s'il prenait en douceur mais soudainement une position de force sur les carreaux de l'échiquier:


"Dis-moi, monsieur le pirate, pourquoi, au grand pourquoi, nous as-tu épargnés, si tu n'as pas besoin de nous vivants? Tu sais bien que je ne supplierai pas pour ma vie, quoi que tu fasses, tu as bien compris que je suis trop dur en affaires pour ça! Et il y a autre chose que tu sais: je suis un reyo."

Qui sourit de tous ses crocs avant de poursuivre:

"Les personnes qui se trouvent à bord de cet appareil me servent moins d'équipage que de garde-manger...Quant à l'appareil en question: pitié, je suis né sous terre! Fais ce que bon te semble de cette coquille vide, ça m'importe peu! Il te reste donc deux points sur lesquels jouer! Le premier: mes richesses! Mais là encore, au risque de te décevoir: les équipages de confiance à la chair tendre sont coûteux, je ne suis donc pas du genre richissime et quand bien même tu menacerais de me ruiner, je reste un excellent chasseur. Le second: mon amour-propre, ma petite fierté égoïste de Reyo, mais malheureusement pour nous deux, je l'ai perdu il y a longtemps. J'ai donc la certitude que tu ne pourras prendre aucun plaisir à me voir ramper à tes pieds, puisque je ne le ferai pas! Et je suis également certain que tu en as parfaitement conscience. Dans ce cas, tes motivations sont tout autres: esclaves? Renseignements? Sauf-conduits? Marchandage? Il y a tout une foule de possibilités qui pourraient te pousser à nous épargner, justement. Et puisque nous sommes ici..."

Il se dirige vers un angle de la baie, calant son dos contre la paroi métallique la plus proche, et désigne Huster et ses dômes lumineux du menton.

"...a quelques encablures seulement d'un nid de poulets mal dégrossis et bien juteux, je suis sûr que tu vas très vite en venir au but, me demander mon aide, et que je vais me faire une joie d'accepter...Mettons en échange d'un "S'il-te-plaît" . "
avatar
Lysensei
Admin

Messages : 4076
Points : 4645
Date d'inscription : 28/05/2009
Age : 30
Localisation : Partout!

Voir le profil de l'utilisateur http://horusia.tonempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alentours d'Huster

Message  Midô Ban le Jeu 6 Fév - 19:33

"Ah ! Tristesse absolue, pourquoi te jouer ainsi de mon âme ?"

Le visage du pirate s'éclaire d'un grand sourire alors qu'il fait un pas en arrière et déclame.

"Est-il du destin du voyant de subir les incompréhensions des aveugles face à la croisée des chemins ? Est-il du destin du sage de subir le rire des cupides devant l'étroitesse de leur notion de richesses ? Convient-il à un homme qui en épargne un autre de lui fournir réparation ? Las ! Pourquoi un tel tourment doit-il enserrer mon âme ? Pourquoi les plaisirs doivent-ils donc être coupables ? Poisons insidieux de l'esprit !"

Ban tout, à sa tirade, tire une nouvelle clope qu'il colle à ses lèvres, avant de brusquement se pencher en avant, collant son poison aux braises rougeoyantes du Reyo, et tirant lentement sur sa clope afin de l'allumer. Pourtant, c'est sur une voix grave et dangereuse, bien que douce et sur un ton intime, qu'il reprend.

"Devrais-je, bête animal, abandonner les atours divins des plaisirs spirituels pour me contenter de la bassesse du sang et de la violence ? Hélas, serait-ce donc là l'échappatoire à mon tourment ? Non, serait-il possible alors que ce soit la nature de l'humain, de sombrer ainsi dans la bassesse, las des charmes illusoires du beau ? Déçu des élévations spirituelles impossibles, ne serait-je pas plus heureux à me complaire dans les affres de ma basse nature ?"

En un instant, en une ombre qui travers le visage du pirate, tout jeu, tout amusement, disparaît de ses traits. Ne reste plus, dur, que l'impartialité d'une lame découverte, d'une hostilité basse et froide, qui ne laisse place qu'à l'indifférence de celui qui a le pouvoir de mort sur l'autre. Ban ne recule pas pourtant, pas encore, alors que son oeil qui se salit d'une lueur jaunâtre se plante fixement dans le regard du Reyo.

"En d'autres termes, te fumer et la trique que ça me foutrait."

Enfin, Ban recule, tirant doucement sur sa clope.

"Le problème, pour moi en tous cas, c'est que je préfère autrement reporter mes ardeurs sur des femmes qui font battre mon coeur de sale sociopathe égoïste. Oh, ne va pas t'imaginer que je ne t'aime pas. Au contraire. J'adore les gens comme toi. Ceux qui pensent jusqu'à la dernière seconde à leur survie, à leur victoire. Ceux qui se forcent à ne pas écouter la petite voix dans leur tête qui leur susurre "Il fait ça uniquement pour prendre plaisir à te voler tout espoir en même temps que ton dernier souffle." Mais passons ! Je ne suis pas de ce bois de sale psychopathe. Non. Alors reprenons notre petite... Négociation."

Ban souffle doucement sa fumée contre le visage du Reyo, lentement, en prenant tout son temps.

"Oui, il s'agit de négociations. Ah, mais à ce moment-là, pourquoi attaquer ton vaisseau ? Pourquoi passer sur tout ton putain d'équipage ? Pourquoi te mettre dans une situation de merde pareille si j'ai besoin de toi ?"

Le sourire du mutant s'élargit.

"Mais parce que je n'ai pas BESOIN de toi, mon con ! Vois-tu, tout ce dont j'ai besoin, je peux le prendre, avec ou sans ton consentement. De plus, si je me passe de ton consentement, je n'aurai pas à me taper cette conversation, point qui prend de plus en plus d'importance à chaque fois que tu ouvres ta gueule, et en plus j'aurai le plaisir de te tuer. En passant par une très courte torture. Enfin, torture... Des expérimentations, plutôt. Disons en effet que j'ai quelques aptitudes... Et que j'ignore qu'est-ce que je peux faire exactement avec elles. Et j'aurai donc besoin d'un cobaye. Cela me permettrait d'avoir des faits, du tangible, des données empiriques. L'aspect de torture ne serait qu'un point très mineur dans l'affaire. Quoique... L'idée de savoir si ta volonté peut résister à la brûlure de ton âme m'est très alléchante. D'un côté, tu pourrais me donner une foi inébranlable dans ton espèce... Et de l'autre, j'aurai un plaisir absolu à te voir renoncer à tout ce que tu es. Ah, l'idée m'est de plus en plus alléchante à chaque seconde !"

Le pirate semble perdre momentanément contrôle de sa main, qui s'ouvre et se ferme à moitié, comme si elle cherchait à attraper l'essence même de l'air... Ou de retenir la bouffée fatale de flammes. Assez rapidement néanmoins, les convulsions s'estompent.

"Mais non, trêves de plaisanteries, le plaisir attendra, pour l'instant, parlons affaires. Donc, pourquoi t'attaquer ? Pourquoi lancer ces négociations après avoir fait mon possible pour te donner très peu envie de négocier avec moi ? Parce que Vae Victis connard. Malheur aux vaincus. Parce que tu vas avoir à cracher ce que je te demande de cracher, sans avoir le droit de t'attendre à de l'équité ou de la justice dans cette transaction. Parce que j'ai le pouvoir de prendre ce dont j'ai besoin, et donc tu vas devoir être très, très inventif pour me donner de quoi te laisser vivre."

Le pirate retire la clope de sa bouche, gardant son regard planté contre celui du Reyo.

"Donc, pour commencer, tu vas effectivement me remercier de te laisser une opportunité de vivre. Parce que j'en ai envie. Ensuite,il y a sur la balance ton intégrité physique et mentale, ton vaisseau et ton équipage, dont tu viens de me donner la valeur à tes yeux. Et ton chargement. Ce qui pourrait te permettre de te refaire. Après tout, tu es un marchant, c'est ton boulot. Sans compter que tu peux toujours faire une ou deux arnaques pour te remettre en selle. Que peux-tu me vendre en échange de tout ça ? Des renseignements ? Peut-être, si tant est que des renseignements de marchand m'intéressent. Mais c'est un début. Des esclaves ? Je suppose que tu n'en as pas sur toi ? Si ? Des saufs-conduits ? Hmmm... Oui, cela pourrait m'intéresser. De quel niveau et envers quelles autorités ? Et j'espère que ce n'est pas tout, parce que sinon, je vais être très, très déçu... Et quand je suis déçu..."

Toujours sans un sourire, Ban remet sa clope dans sa bouche.

"Les petits marchands de merde qui me font perdre mon temps perdent un bras."
avatar
Midô Ban

Messages : 775
Points : 776
Date d'inscription : 04/06/2009
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alentours d'Huster

Message  Lysensei le Jeu 6 Fév - 22:53

Naciel a d'abord haussé un sourcil, puis toussoté à cause de l'haleine enfumée du pirate. Ensuite, se sont succédés sur son visage la surprise, l'incrédulité, l'étonnement, le dégoût et tout un tas d'autres expressions qu'il s'est donné quelque mal à surjouer. Il a ensuite soupiré, bâillé discrètement, puis s'est assis sur son fauteuil dans un calme absolu, attendant la fin du discours de Ban. Chacun son tour.
Il passe le casque du poste de pilotage derrière sa nuque, tranquillement, sans geste brusque, et dévisage le pirate en silence un long moment, tout en mâchouillant le mégot déjà éteint entre ses lèvres avant de le cracher à ses pieds.


"Alors, c'est tout? Ca se résume à ça? Un étalage de force d'un côté comme de l'autre?"

Ses épaules s'affaissent alors qu'il soupire de nouveau, avant d'ajouter, l'air contrit:


"Tu n'es pas drôle. Et je n'aime pas ton oeil, on dirait celui d'un Destructeur...J'imagine qu'un de ces sales chats t'as contaminé, ou un truc du même genre...C'est moche pour toi, vieux...Vraiment moche..."

L'empathie des Reyos est légendaire, pourtant Naciel semble parfaitement contrôler la sienne. Pire encore, l'Essence malsaine de Ban ne semble pas l'affecter le moins du monde, il paraît plus blasé qu'un mort et déjà fatigué de cette conversation. Il indique au pirate le pavé numérique situé sur le côté du casque, tout en le remontant sur ses oreilles:

"J'espère que tu ne m'en voudras pas, mais je prends la liberté de passer un appel à ton vaisseau en circuit fermé, histoire de voir s'il y a quelqu'un à bord qui soit assez sain d'esprit pour discuter..."

Il se sent soudain obligé de préciser:


"Le prends pas mal, surtout, c'est pas que je t'aime pas, heiin! Mais t'es plutôt mauvais joueur! Je m'attendais à autre chose! Ca va, me fais pas cet oeil-là! Attends un peu, avant de péter une durite...Hmm, la liaison est mauvaise avec tous ces brouillages!"

Il tapote son oreillette droite avec insistance.

"Ah voilà, c'est mieux! Eh, du vaisseau! Salut, Naciel Rage en ligne! Ca va?"

Il fait pivoter son siège, en croisant les jambes avec nonchalance, tournant ainsi le dos à son précédent interlocuteur. Ban entend la voix de Hawk depuis l'endroit où il se trouve, étouffée par le casque. Le reyo lui répond avec enthousiasme:

"Ah oui, moi tout baigne! A part que votre patron veut à tout prix me faire du mal pour une raison que j'ignore! Son plaisir, sans doute...Naaaah, je suis pas en colère, je peux pas lui en vouloir pour ça, c'est compréhensible! Simplement je me mets gentiment à sa disposition et il insiste quand même...De quoi? Si j'ai de quoi négocier? Ben...Y a rien à négocier je lui ai dit que j'étais prêt à lui filer un coup de main, mais il veut rien entendre...Si je me fiche de vous? Non...Qu'est-ce qui vous fait dire ça!? Ca va, vous fâchez pas, je suis sincère! Ah ben excusez-moi, hein! Je suis très entraide dans mon genre...Mais y a toujours des gens qui s'énervent pour un rien! C'est incroyable, ça! Donc, il faut que j'ai quelque chose à lui offrir? Et vous le connaissez bien, votre patron? Hum, oui, pardon, votre associé! Donc, vous le connaissez comment? Ah...Oui...Ca a de la valeur ça...Hm, hm...Très bien...Oui d'accord, donc je dois faire en sorte d'éviter ce genre de problème...Ce serait dommage d'aller jusqu'à la mort pour si peu...Oui oui, ok...Vous m'entendez toujours? La liaison est mauvaise...Ah, je crois qu'on passe sous un tunnel...."

Tout en faisant volte-face, sourire radieux au coin de lèvres, il redescend son casque derrière sa nuque.

"On dirait qu'il va vraiment falloir que je négocie avec toi."

Ses traits se font désolés..


"C'est vraiment dommage...On aurait pu..."

Il se redresse sur son siège, jetant un regard par-dessus l'épaule de Ban, l'air intrigué.

"On peut vous aider, mademoiselle?"

La voix de Lorelei répond en un faible écho, mais elle ne s'adresse pas à lui:

"Ban...Je..."

Elle est descendue jusqu'à la porte, n'a pas attendu Ban au point de rendez-vous. Elle est si proche du pirate qu'il n'a pas besoin de l'entendre s'écrouler pour comprendre qu'elle va mal. La douleur de la mutante se transmet sourdement au pirate via l'Essence qu'ils partagent. Lancinante, elle maintient sa captive au sol, vibrant dans chacun de ses os, explosant dans sa poitrine tel un dangereux poison. Lorelei n'est pourtant pas blessée, Ban le sent clairement: elle se déchire de l'intérieur.
avatar
Lysensei
Admin

Messages : 4076
Points : 4645
Date d'inscription : 28/05/2009
Age : 30
Localisation : Partout!

Voir le profil de l'utilisateur http://horusia.tonempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alentours d'Huster

Message  Midô Ban le Jeu 6 Fév - 23:54

Le sang de Ban ne fait qu'un tour.

Pas ça. Tout sauf ça.

Ces pensées n'ont même pas le temps de se former dans son esprit que déjà il concentre toute sa bile et toute son animosité dans sa bouche, qu'il tourne vers Naciel.


"Fais gaffe ! Erige une, protection, esquive, je sais pas moi, mais clamse pas !"

Et avec cet unique avertissement, le pirate décharge toute sa haine, toute sa corruption, tout ce qui fait de lui un destructeur... Dans la direction générale du Reyo. Ou, pour être précis, loin de Lorelei, vers qui il bondit immédiatement.

"Bordel de merde, je sais que tu vas pas aimer ça, mais accepte moi !"

Déjà, des flammes entourent le pirate et se transmettent à Lorelei alors qu'il la serre contre lui. Il n'a même pas le temps de penser au fait qu'il pourrait lui léguer tout en cet instant, ses flammes, son devoir, le poids sur ses épaules... Tout, pour la sauver. Tout.

D'abord, de ses flammes il crée un espace protecteur autour d'eux deux. Dans l'espoir, peut-être un peu vain, de stabiliser, ou en tout cas contenir les forces qui s'agitent en elle.

Deuxième étape, il pose sa main contre elle, tentant d'identifier la source du chaos qui déchire son corps, et, comme on briserait un bouton pour en faire sortir le pus, affaiblit son aura de sorte à ce que l'énergie puisse sortir sans endommager un organe, ou détruire une artère. Il la fait passer par son corps si nécessaire.

Troisième et ultime étape, le pirate rassemble toute la force vitale, toute l'essence, toutes les forces en lui qui l'aident à tenir debout, tout ce qu'il y a de pur, tout ce qui aspire à protéger les êtres qui lui sont chers, tout ce qu'il peut rassembler en un temps aussi court il le concentre dans son sang, qu'il concentre ensuite dans sa langue, qu'il mord violemment et transmet, par voix orale, le tout à la rehorith.

Outre le côté pervers indiscutable, le choix de la langue n'est pas anodin, ni gratuit. La langue saigne, et beaucoup, et sans vraiment s'arrêter, si la blessure est suffisamment grave. En d'autre terme, c'était le moyen le plus rapide pour transmettre le plus de sang possible à Lorelei sans mettre en danger sa vie.

De même, la rafale d'essence envers Naciel est tout sauf gratuite. L'essence de Ban est fortement auto-destructrice. Dans son état, il aurait été bien en mal de réussir à réunir de l'énergie franchement positive, vu son petit massacre et l'état de son oeil. Comme un chat, il avait besoin de se purger (métaphoriquement, contrairement à un chat) avant de transmettre son énergie à Lorelei. De même, cette décharge était plus "concrète" si elle était envoyée contre une personne, conceptuellement parlant. Ce qui augmentait d'autant les chances de réussite de l'entreprise du pirate. Tant pis pour Naciel, mais Lorelei passait avant lui. Evidemment, Ban n'avait pas non plus envie de juste fumer l'autre grand con, et du coup lui avait prévenu de l'attaque.

Il ne restait plus qu'à voir les résultats...
avatar
Midô Ban

Messages : 775
Points : 776
Date d'inscription : 04/06/2009
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alentours d'Huster

Message  Lysensei le Ven 7 Fév - 1:08

Ban réussit sans mal à freiner la souffrance de Lorelei. C'est facile, très facile. Trop facile?
Alors que les yeux de la rehorith, grands ouverts, le fixent, elle parvient à prendre une profonde inspiration et se redresse brusquement, s'agrippant à la manche du pirate avec une frénésie hors norme. L'air s'engouffre douloureusement dans ses poumons. Elle respire vite, et fort, agitée par les soubresauts que lui provoquent des quintes de toux erratiques. Comme une jeune noyée que l'on ramène à la vie, elle met de longue seconde à se détendre.
Pourtant, Ban a la sensation d'en avoir trop fait, d'avoir brûlé une énergie précieuse sous l'effet d'une panique inutile.
Ce sentiment le prend au coeur et le pincement se fait plus fort encore quand Naciel, qui a survécu par miracle à la décharge, émet un sifflement admiratif.


"Impressionnant, ça! Tu peux le refaire?"

La sensation s'intensifie encore alors que le reyo traverse la porte d'un pas léger, passant tout près du pirate et de sa compagne avec un petit rire espiègle, et marquant une très courte pause au beau milieu du couloir.


"Parce que moi...Oui."

Ban fait le lien trop tard. Les Reyos. Leurs Dons de Mort. Les négociations.
Naciel a déjà disparu dans les ténèbres du couloir, se noyant dans les tréfonds d'une embarcation qu'il connaît par coeur. Il est loin, invisible, intouchable.
Lorelei se crispe de nouveau, cherchant au fond d'elle-même la force de se relever, mais ses jambes sont faibles, le sang de Ban n'a pas encore entièrement fait son travail. Il ne l'a pas intégralement restaurée.


"Mon père...Pinko..."

Ban la sent se battre de toutes ses forces. Alors qu'un sanglot déchirant vient la cueillir, elle se met debout tant bien que mal.
S'il la laisse seule, le reyo s'en reprendra sûrement à elle. Mais s'il le laisse fuir...



"Donc, vous le connaissez comment? Ah...Oui...Ca a de la valeur ça...Hm, hm...Très bien...Oui d'accord, donc je dois faire en sorte d'éviter ce genre de problème...Ce serait dommage d'aller jusqu'à la mort pour si peu..."


Non, le pirate sait qu'il n'attaquera pas sans préavis. Le reyo est en train de négocier, purement et simplement.
Et il a des arguments tranchants.

avatar
Lysensei
Admin

Messages : 4076
Points : 4645
Date d'inscription : 28/05/2009
Age : 30
Localisation : Partout!

Voir le profil de l'utilisateur http://horusia.tonempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alentours d'Huster

Message  Midô Ban le Ven 7 Fév - 9:24

Les pensées de Ban sont inatteignables.

D'un coup, il enlève à Lorelei son support, et au lieu qu'elle tienne debout par elle-même, la tient dans ses bras.


"C'est pas notre premier Reyo. Concentre-toi sur tes pouvoirs télépathiques., tu devrais pouvoir prédire la prochaine attaque."

Selon toute logique, leur brouilleur devrait laisser une fréquence ouverte pour que l'équipe d'intervention puisse communiquer avec le vaisseau. Au moins pour que Ban, dans ses jours d'abordage, ait pu prévenir Jacky de faire chauffer les moteurs ou autre.

"Reyo en cavale. Ne laissez personne s'approcher. Je n'ai PAS laissé de petite fille innocente consciente, Lorelei et moi ne sommes PAS séparés et je ne suis PAS en train d'arriver tout paniqué. Si jamais vous voyez quelqu'un autre que Lorelei et moi, ensemble, vous tirez. Si jamais vous voyez Lorelei et moi ensemble, le mot de passe est le nom de cette salope de blonde mélodramatique.. Sinon, vous tirez."

Le pirate se dirige vers leur pod.
avatar
Midô Ban

Messages : 775
Points : 776
Date d'inscription : 04/06/2009
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alentours d'Huster

Message  Lysensei le Ven 7 Fév - 11:56

A peine Ban et Lorelei sont-ils entrés dans la petite navette que les haut-parleurs du vaisseau de Naciel se mettent à grésiller. La voix contrariée du reyo se fait entendre:

"Héééé! Partez pas déjà! On commence à peine à s'amuser!"

Ce n'est qu'un gosse. Un gosse cruel qui s'ennuyait jusqu'à ce qu'on lui offre un nouveau jouet et qui refuse qu'on le lui reprenne quand il décide de le casser.

"Je croyais qu'on était censé négocier! Si tu t'en vas déjà, monsieur le pirate, on aura rien négocié du tout! "

Lorelei, assise dans l'un des fauteuils du pod, toujours blanche comme un linge, lève vers Ban un regard inquiet.

"Qu'est-ce qu'il cherche à faire? Murmure-t-elle.
- Tu vas pas partir perdant, hein!? Continue le reyo d'un ton plus espiègle. Pas alors que tu pourrais gagner sans effort! Les chats voient dans le noir, non? Sûr que tu peux me trouver! Alors, tu joues, ou pas!?"
avatar
Lysensei
Admin

Messages : 4076
Points : 4645
Date d'inscription : 28/05/2009
Age : 30
Localisation : Partout!

Voir le profil de l'utilisateur http://horusia.tonempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alentours d'Huster

Message  Midô Ban le Ven 7 Fév - 12:03

Le pirate glisse doucement sa main contre le visage de sa jolie petite blonde.

"A me faire céder pour avoir de meilleurs termes. Verrouille la porte du pod. Si jamais tu sens son pouvoir qui s'active, appelle-moi à l'aide. D'accord ?"

Le pirate sort tout doucement du pod, presque à regret, vérifie qu'il s'est bien fermé correctement, et se dirige tranquillement à travers le vaisseau, allant principalement vers l'endroit où Lorelei a posé le brouilleur, et prenant le temps, par l'intercomm du vaisseau, de répondre à Naciel.

"Bah quoi ? Je me débarrasse du point faible que tu exploites, c'est tout. Par contre, c'était bien trouvé, très bien trouvé. Bravo, je suis actuellement dans une rage noire. Joli succès. Je vais te trouver, mon con. Et tu vas adorer ce qui va suivre."

Cache-cache ? Ban est très doué à cache-cache !
avatar
Midô Ban

Messages : 775
Points : 776
Date d'inscription : 04/06/2009
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alentours d'Huster

Message  Lysensei le Ven 7 Fév - 12:24

"Je me doutais bien que tu étais rancunier. Répondent les haut-parleurs. C'est un truc de chat ça aussi!"

Ban progresse dans la pénombre des couloirs peu alimentés en énergie. De temps à autre, une veilleuse clignote. Il pourrait se croire dans le Vaisseau de l'Apocalypse. Et parce que le reyo aime vraiment les mises en scène, il ne tarde pas à tomber sur le cadavre d'un de ses membres d'équipage, suspendu au plafond par un câble, dans une position théâtrale. Eviter la mare de sang qui jonche le sol aux pieds du mort est pratiquement impossible.

"De toute façon, les chats sont pratiquement tous les mêmes! Quand ils sont en colère, ils griffent, quand ils jouent, ils griffent, quand ils sont contents...Ben, ils griffent aussi! Parfois on se demande si ça vaut la peine de les gratter derrière les oreilles! A la première occasion, alors qu'on dirait que ça leur plaît, ils changent d'avis et puis ils griffent! Haha!"

Volontairement ou non, Naciel a laissé des traces, dessiné des flèches de sang sur les parois métalliques du vaisseau, éclaboussé le sol de quelques gouttes, de-ci, de-là, abandonné des cadavres aux angles des corridors et décoré les encadrements des portes de viscères bien frais.


"Tu refroidis...Tu gèles! Aaaah, là tu chauffes! Tu brûles! Mais non, à gauche! A gaaaauuche!"
avatar
Lysensei
Admin

Messages : 4076
Points : 4645
Date d'inscription : 28/05/2009
Age : 30
Localisation : Partout!

Voir le profil de l'utilisateur http://horusia.tonempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alentours d'Huster

Message  Midô Ban le Ven 7 Fév - 12:31

Et Ban tourne à gauche, pour voir ce que le reyo lui prépare.

"Un chat ? Bullshit. C'est de l'humain. Quand on est tristes on tue, quand on veut jouer on tue, quand on est contents on tue quand même. Pour le plaisir, par habitude, pour ne pas perdre la main. On tue, on tue, on tue encore et on tue un peu plus. On se tue chaque jour, et on tue les autres chaque seconde. On tue pour dominer, on tue pour se sentir insoumis, on tue ceux qui nous font du mal, on tue ceux qu'on aime, parfois sans le vouloir, on tue ceux qui nous ressemblent, on tue ceux qui sont différents. On tue ceux dont on a peur, à défaut de tuer cette peur de tous ceux qui peuvent nous tuer."
avatar
Midô Ban

Messages : 775
Points : 776
Date d'inscription : 04/06/2009
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alentours d'Huster

Message  Lysensei le Ven 7 Fév - 19:02

"Tais-toi un peu, tu me donnes faim!"

Ban vient de déboucher dans une salle remplie de serveurs informatiques. Le coeur même du vaisseau, où toutes les données qu'il a enregistré jusqu'à lors sont stockées.
Naciel y a traîné un corps, formant sur le sol une longue bande ensanglantée dans laquelle il a tracé d'étranges symboles. Le cadavre avachi contre les serveurs, les yeux grands ouverts dans la mort, semble chercher à les déchiffrer.
A sa grande surprise, Ban n'en éprouve pas la moindre difficulté:


"Je n'ai pas de visage, pas d'yeux et pas d'oreilles, pourtant je vois mieux qu'un chat dans le noir et j'entends mieux qu'un loup sur une plaine. Qui suis-je?"

Moins étonné par la vitesse à laquelle Naciel met en place ses scénettes sordides que par sa propre capacité à lire un texte clairement écrit en langue reyo, Ban comprend que la réponse à cette énigme l'aidera à retrouver sa proie.


"Alors, alors? Tu trouves? Je te donne quand même un petit indice pour t'aider, sinon ce n'est pas drôle: ne sors pas la réponse du contexte, elle se trouve forcément à bord de mon vaisseau! Alleeeeez, concentre-toiiii!"
avatar
Lysensei
Admin

Messages : 4076
Points : 4645
Date d'inscription : 28/05/2009
Age : 30
Localisation : Partout!

Voir le profil de l'utilisateur http://horusia.tonempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alentours d'Huster

Message  Midô Ban le Ven 7 Fév - 21:59

Le pirate s'allume une clope. Une putain d'énigme. Et pas une bonne en plus. Et il est vraiment, vraiment pas motivé.

"La salle de contrôle de ton vaisseau, non ? Pas de visage, pas d'yeux, pas d'oreilles, mais des caméras et des micros."
avatar
Midô Ban

Messages : 775
Points : 776
Date d'inscription : 04/06/2009
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alentours d'Huster

Message  Lysensei le Ven 7 Fév - 22:17

"Si c'est la bonne réponse, pourquoi n'es-tu pas encore en route! Hein!?"

Naciel part d'un bon rire.


"Ca ne sert à rien d'attendre que j'approuve! Tu es bien assez grand pour prendre tes décisions tout seul, et..."

Un larsen vrille les tympans de Ban, puis suivent quelques sons sourds et des éclats de voix. Le reyo a pris de la distance avec son micro et peste rageusement:

"Hé! Reste-là, toi! Personne t'as dit de bouger! Hey, mais...! Aïe! Ca suffit, maintenant!"

Il finit par reprendre son micro, générant un désordre monumental à travers tout le vaisseau.


"Bon, le pirate, dépêche-toi un peu! J'ai le plat de résistance qui essaie de se faire la malle!"
avatar
Lysensei
Admin

Messages : 4076
Points : 4645
Date d'inscription : 28/05/2009
Age : 30
Localisation : Partout!

Voir le profil de l'utilisateur http://horusia.tonempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alentours d'Huster

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum